Jetez un coup d'oeil à la FAQ avant...

À propos de ce site

  • Avant de s'enregistrer, vous êtes visiteur et vous pouvez consulter Les mesures et lire la FAQ.
  • S'enregistrer est gratuit et vous donne le statut de membre et l'accès aux pages "Publier une mesure, "mes mesures" et "mon profil"
  • Pour s'enregistrer, un champ "Company or Title" qui sera le répertoire de vos mesures, images et sous-répertoires. La structure sera \title\studio\date\ avec date mise automatiquement et “Studio or reference” étant un champ à éventuellement remplir lors de l'envoi de votre enregistrement. Les dates permettent de vérifier l'évolution ou la dégradation éventuelle des performances.
  • Ce champ “Company or title” n'est relié qu'à un seul utilisateur (ce qui peut être modifié sur demande). Vous ne pouvez pas utiliser un nom de société pour lequel vous n'avez pas de droit, sinon votre compte pourra être résilié sans préavis.
  • Les caractères acceptés sont les lettres, chiffres, souligné '_' et espace (mais pas d'espace au début ou à la fin ou consécutifs).
  • Ne pas oublier de finaliser l'inscription en cliquant sur le lien du mail reçu.
  • En étant enregistré, vous pouvez utiliser "Publier une mesure" pour vérifier si votre fichier est accepté et valide.
  • Si tout est correct, vous pouvez acheter un pack pour obtenir l'ensemble des résultats
  • complète pour les professionnel mais restant simple pour les amateurs
  • une procédure de mesure conçue pour éviter les erreurs, qui permet à un amateur d’obtenir des mesures valides et comparables
  • la mesure MMM est complétée par d'autres signaux pour une analyse fine et complète des amplitudes et phases
  • la réponse mesurée en méthode MMM est plus proche de la réponse perçue que toute autre méthode
  • votre courbe cible de la correction (target) est automatiquement calculée à partir des mesures
  • la courbe cible de la correction peut être ajustée finement
  • une correction FIR optimisée avec choix du nombre de taps selon votre processeur (corrections IIR ou mixtes FIR+IIR à venir)
  • la seule méthode optimisée non seulement pour les canaux séparés mais aussi pour les canaux simultanés : un avantage pour la reproduction des fréquences graves
  • Un rapport complet est disponible en images .png
  • Avec un fichier audio unique, un ensemble de graphiques est calculé qui présente de façon complète les caractéristiques de la pièce et des enceintes, et leur interaction, et donne une excellente base pour une correction optimale
  • un avantage de cette méthode est de comparer facilement des installations différentes avec exactement les mêmes paramètres d'affichage
  • des extensions prévues pour des systèmes 7.1, 9.1.4, 22.2, Atmos,... y compris au format DCP
  • vous pouvez même utiliser votre téléphone et un micro usb pour l'enregistrement

La méthode de mesure MMM est faite par une mesure continue avec un bruit rose et enregistré avec un micro tenu à la main et bougé lentement dans un volume autour de l'emplacement d'écoute. La réponse obtenue est fiable et représentative de la perception auditive.

Les informations les plus complètes et publiées il y a assez longtemps...

http://www.ohl.to/audio/downloads/MMM-moving-mic-measurement.pdf

Autres infos :

https://www.aes.org/e-lib/browse.cfm?elib=19477

https://mountaincrest.net/dev/wp-content/uploads/2018/12/Samsung_Harman_Onyx_AudioSolution_Whitepaper.pdf

MMM en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=6RiuwqzjqlQ

https://www.erinsaudiocorner.com/loudspeakers/ présentent l'intérêt de comparaisons entre des mesures par le système Klippel et des mesures MMM (appelées par Erin Moving Mic Average) : ces comparaisons permettent de vérifier que MMM est très proche des prédictions In-Room selon la méthode Harman.

La séquence de test comprend différents signaux pour obtenir l'ensemble des courbes présentées :

  • une séquence de démarrage avec signal de synchro et fréquence d'identification
  • signal Log Sine sweep (cf farina) pour réponse impulsionnelle, spectrogrammes, ondelettes, distortion,...
  • bong cours pour analyse temporelle
  • bruit rose pour mesure MMM par canal puis les deux canaux ensemble (mono). Ce bruit rose est conforme à la recommandation SMPTE standard ST-2095-1, voir aussi : https://www.ohl.to/archives/395
  • si le niveau est réglé de façon à ce que la voix soit celle d'une personne parlant dans la pièce, le niveau des sweep sera à environ 75dBC, le bruit rose par canal entre 75 et 80dBC et celui du bruit rose simultané G+D entre 80 et 85dBC.

Des mesures plus précises peuvent permettre une meilleure correction : en égalisant sur la base de mesures non représentatives de la perception auditive, une correction peut dégrader les performances ! Nous pensons que la méthode MMM est excellente pour obtenir une égalisation précise et fiable.

Si vous modifiez de façon importante la disposition ou le mobilier de la pièce, il faut refaire des mesures et recalculer les corrections.

En modifiant la position des enceintes acoustiques, il est nécessaire de refaire la mesure pour évaluer une nouvelle correction. Les changements les plus importants seront vus sous 300Hz.

REW et ARTA sont d'excellents logiciels de mesures acoustiques. Mais ils nécessitent de bonnes connaissances afin d'obtenir des résultats valides. Ce qui prend un certain temps. De plus, les paramétrages étant très nombreux et souples, il est difficile de comparer des mesures effectuées par des utilisateurs différents.

Utiliser loudspeakers.audio est plus rapide, les résultats sont valides et comparables entres utilisateurs. Mais REW, ARTA,etc... peuvent constituer de bons compléments.

Notre mission n'est pas de conseiller des marques ou des modèles. Mais généralement, les meilleures enceintes viennent de sociétés qui présentent des spécifications techniques complètes avec les courbes importantes. Il suffit de jeter un coup d'oeil aux sites des constructeurs.

Recommandé, complet et assez facile d'abord :

Sound Reproduction: The Acoustics and Psychoacoustics of Loudspeakers and Rooms, de Floyd Toole’s

Les informations les exhaustives et précises se trouvent certainement sur le site Audio Engineering Societyquelques documents sont disponibles librement mais il faut s'inscrire pour profiter de l'ensemble de la librairie.

Particulièrement recommandée à propos de la correction FIR est la documentation DRC de Denis Sbragion.

Je recommande particulièrement la lecture des articles, livres et présentations de David Griesinger, Earl Geddes et JJ Johnston.

 

Javascript doit être autorisé et pour Internet Explorer, il faut aussi Active-X.

Quelques idées, mais pas tout de suite :

  • vérifier et améliorer l'indice de performance
  • plus de temps au début du fichier enregistré
  • import d'autres types de calibration de micro
  • export de correction en formats différents : bin, fichiers stéréo,...
  • corrections pour d'autres fréquences d'échantillonnage
  • export d'égalisation pour processeur IIR à filtres paramétriques (?)
  • analyse multicanal en 5.1, 7.1, 9.1.4, Dolby Atmos, DTS-X
  • analyse de distorsions sur signal multitone

Envoyer vos bonnes idées à support(at)loudspeakers.audio

Mon site perso est www.ohl.to et je travaille depuis de longues années en audio pro. J'ai mesuré et calibré des centaines de studios, audis de mix, post-prod, de la stéréo au Dolby Atmos ou DTS-X mais aussi des systèmes hifi d'amateurs. Membre de l'AES et participant au groupe de travail SC-04-08 ((Working group on Measurement and equalization of sound systems in rooms). J'ai aussi été chef de projet "lecteurs CD" à partir de 1982 et l'arrivée de cette technologie, puis plus tard Directeur de Revox-Studer en France.

Il y a longtemps, sur mon site, j'ai publié la présentation de MMM  une étude de la méthode MMM qui est maintenant utilisée par de nombreux amateurs et professionnels.

Vous trouverez nos conditions d'utilisation et nos règles RGPD dans cette page..

Ce site est destiné aux mesures acoustiques et autres sujets audio. Envoyer des images ou document d'autre nature est interdit et l'usager risque d'être banni sans préavis.

22 april 2021 :

  • en cas d'absence de calibration micro, la réponse pouvait être décalé de 10dB en niveau
  • les fichiers enregistrés peuvent être en stéréo .wav, .flac et .aiff

21 april 2021 :

  • pages "Howto" et "Comprendre les graphes"

15 april 2021 :

  • petites modifications des délais des filtres à phase linéaire
  • nettoyage de paramètres dans le formulaire d'envoi pour éviter des problèmes lors du traitement des fichiers envoyés

10 april 2021 :

  • Quelques améliorations pour les fichiers de calibration micro : par exemple, une dernière ligne vide est maintenant acceptée

9 april 2021 :

  • champ "distance" : "." et "," sont acceptés avant les décimales, et 4 caractères max maintenant
  • Si l'enregistrement est envoyé même si le formulaire n'est pas bien rempli et sauvegardé, les champs en erreur sont remplacé par des valeurs par défaut dans les calculs

7 april 2021 :

  • correction des graphes S13 et S14 various gatings qui présentaient une erreur de calcul de la courbe de calibration micro

31 march 2021 :

  • les corrections en SMPTE, AES, B&K ont été rajouté en 5.1

30 mars 2021

  • modifications pour LFtarget : pour le choix de cible Auto Music, la cible réelle est L+R, sa valeur est environ +3dB au-dessus de la valeur choisie de L et R séparées. De plus, les valeurs LFtarget du formulaire ont été changées.

27 mars 2021

  • modifications dans le calcul de la note de performance

23 mars 2021

  • ajout de la courbe B&K dans le formulaire Upload Recording

19 march 2021 :

  • correction : dans certains cas, les mesures et/ou les fichiers de correction pouvaient avoir un écart injustifié de niveau G/D

13 march 2021 :

  • modification de graphes des corrections (axe +18dB au lieu de +9dB) pour standardiser et clarifier, des graphes supprimés

08 march 2021 :

  • amélioration de la liste des mesures qui était effacée quand le logiciel était mis à jour !
  • amélioration des graphes de la page 1 pour que les courbes soient mieux centrées sur 0dB

06 march 2021 :

  • modification de certaines valeurs de LF Target, ce qui peut obliger à remplir de nouveau ce champ dans le formulaire
  • quelques corrections de bugs

Pour toute question ou problème, ou une suggestion intéressante, envoyer un mail à support(at)loudspeakers.audio

Les mesures

La méthode de mesure est particulièrement stable. Vous pouvez le vérifier en effectuant plusieurs mesures différentes et en les comparant. Vous pouvez aussi mesurer à différent niveaux sonores pour vérifier la bonne linéarité de votre système et de vos corrections.

En ajustant le niveau sonore pour la voie parlée à un niveau réaliste, le niveau des sweeps est à environ 75 à 80dB(C), tout comme le niveau du bruit rose par canal alors que le niveau pour les deux canaux simultanément est d'environ 80 à 85dB(C). Ce qui donne une indication du niveau pour la mesure de distortion.

Si le champ "Measure and correct" a été validé dans la page "Upload my measurements", un sous-dossier "Correction" est créé dans votre dossier qui va contenir, après le temps de calcul, les fichiers .wav de correction pour les filtres FIR, fichiers respectifs Left et Right en phase linéaire et en phase minimale : xxx-hyblinL.wav, xxx-hyblinR.wav, xxx-hybminL.wav, xxx-hybminR.wav.

Les pages p7 à p9 sont alors créées.

p7 Correction
C1 mesures séparées L et R et mono L+R en C2
Corrections FIR C3 calculées avec L et R séparés et correction hybride en C4 (correction mono L+R en basses fréquences et corrections séparées ailleurs)
C5 Correction de phase
Réponses simulées L et R après correction FIR : orrections séparées en C7 et corrections hybrides en C8
p8 Simulation ETC Energy Time Curve pour visalisation de pré-écho
p9 Simulation d'analyse en ondelettes pour visualisation de pré-écho

Les graphiques ne sont pas toujours facilement compréhensibles par tous. Aussi nous avons ajouté un indice de performance. Nous avons testé les indices proposés par Sean Olive dans les documents AES 6113 et 6190 mais pour certaines raisons, les résultats n'ont pas été concluants. Ces indices sont basés sur des mesures en chambre sourde avec un calcul de prédiction en pièce d'écoute. Notre méthode ne présente que des mesures dans le local d'écoute et notre indice ne peut donc être basé que sur ces mesures.

Nous obtenons le score à partir de trois calculs :

  • SM_IRR SMoothness of InRoom Response entre 125 et 11500Hz : la proposition de S. Olive n'est pas intuitive (coefficient de Pearson) et cette fonction n'a pas été utilisée
  • NBD Narrow Band Deviation of InRoom Response entre 125 et 11500Hz (6.5 octaves) : ces déviations sont qualifiées par la mesure de la surface différentielle entre la courbe lissée au 1/20e d'octave et celle au 1/2 octave, donc pas liée à la cible ni à la pente générale
  • WBD déviation de la réponse par calcul de la surface différentielle (donc liée à la variance) entre la réponse et la courbe cible entre 125 et 11500Hz (6.5 octaves)
  • LFD déviation de la courbe en basses LFD Low Frequencies Deviation, déviation des courbes de fréquences de 25 à 125Hz calculée sur une échelle des fréquences linéaire. Une échelle linéaire est choisie parce que nous considérons que les problèmes dans la partie haute de cette gamme de fréquence sont plus importants que vers les très basses fréquences. A noter que cette courbe cible est plate sous 80Hz, donc pas identique à la cible LF choisie dans le formulaire Upload Recording.
  • A noter que la valeur affichée est la moins bonne des valeurs en L ou R pour la stéréo ou L,C,et R en multicanal

Indice global de performance = 0.25*NBD + 0.4*WBD + 0.35*LFD
It is important to understand that the rating is only based on measured amplitude response and is missing other factors that may influence audible quality : max levels, directivity, distortions, phase and time response, etc… So be carefull when you compare ratings of different systems, ie the highest may not be the best ! But compare numbers before/after equalisation/correction is certainly valid.

 

Comment enregistrer

Télécharger le fichier audio stéréo LA2v1

Ce fichier peut être gravé sur un CD ou DVD ou lu à partir d’un ordinateur ou intégré à une session DAW (Protools, Nuendo, Pyramix,...)

Lire ce fichier audio en stéréo sur les enceintes à mesurer et enregistrer simultanément le signal capté par votre micro de mesure.

  • commencer l'enregistrement puis démarrer la lecture du fichier (il y a un blanc de 5 secondes dans le fichier lu pour avoir le temps de se placer au point d'écoute)
  • tenir le micro à la place d'écoute : bong de synchro puis sweep canal gauche, sweep canal droit, sweep canaux gauche et droit en phase, sweep canaux gauche et droit hors phase, (durée 3s pour chaque sweep, un sweep étant un signal dont la fréquence augmente, un grondement sourd qui finit par un sifflement très aigu )
  • voix «move mic to left » : déplacer le micro de 30cm à gauche du point d'écoute tout en le gardant vertical, sweep canal gauche puis canal droit (3s chaque)
  • voix «move mic to right » : déplacer le micro de 30cm à droite du point d'écoute, sweep gauche puis droit (3s chaque)
  • voix «move mic to right » : déplacer le micro de 30cm à droite du point d'écoute, sweep gauche puis droit (3s chaque)
  • voix «move mic to right » : déplacer le micro de 30cm à droite du point d'écoute, sweep gauche puis droit (3s chaque)
  • voix : «slowly move mic » : bouger lentement le micro dans un volume d'environ 1m3 autour du point d'écoute : bruit rose de 20s sur canal gauche puis bruit rose de 20s sur canal droit puis bruit rose corrélé de 10s sur voie gauche et droite puis bruit rose de 10s non correlé sur voie gauche et droite. Pour les grandes salles, vous pouvez bouger dans un volume plus important, soit environ 1/5e de chaque dimension

La méthode la plus simple est d'utiliser la fonction d'enregistrement disponible directement sur la page "Upload recording" Publier une mesure mais selon l'OS et le navigateur, il peut y avoir des clics et de la compression de niveau. Pour l'instant, nous conseillons une autre méthode.

Vous pouvez enregistrer directement avec votre ordinateur ou votre téléphone, combiné avec un micro de mesure, en utilisant la fonction "record" qui est activable sur cette même page "Upload my record". Pour le téléphone, il est prudent d'avoir comparé avant avec une mesure faite différemment pour s'assurer que la partie "enregistreur" du téléphone ne limite pas la bande passante.

Sur ordinateur, il existe des logiciels gratuits qui permettent de lire et d’enregistrer en même temps : par exemple Audacity en utilisant la fonction transport/doublage :  https://audacity.fr/

Mais vous pouvez aussi enregistrer avec un enregistreur portable (Zoom ou équivalent)  ou votre téléphone en y branchant un micro usb : un Iphone et un microphone Umik avec un adaptateur lightning-usb.

En utilisant un téléphone portable, il est conseillé de comparer ses mesures avec d'autres faites différemment pour vérifier si téléphone lui-même ne réduit pas la bande passante.

Enregistrer en format non compressé .wav mono, 16 ou 24 bits, 44.1 ou 48kHz (autres formats dans le futur)

Surtout éviter tout process sur fichier lu ainsi que sur le fichier enregistré : pas d'EQ, de compresseur, de limiteur, filtre,...

Enregistrer en format non compressé .wav, .flac ou .aiff, mono 16 ou 24 bits, 44.1 à 96kHz. Un fichier stéréo sera accepté mais un fichier mono sera envoyé plus rapidement ! L'enregistrement doit démarrer moins de 15 secondes avant la voix "start to record now". Après la séquence, vous pouvez couper n'importe quand mais évitez un fichier trop grand quand même.

  • le niveau sonore doit être suffisant, se repérer au niveau de la voix et ajuster le niveau comme si quelqu'un parlait dans la pièce, mais attention à ne pas écrêter à l'enregistrement !
  • attention, nous n'assumons aucune responsabilité pour des problèmes dus à des niveaux trop élevés : commencez par tester avec un niveau bas !
  • pas de filtre, EQ, compresseur ou aucun process pour les mesures (sauf évidemment si vous mesurez avec égalisation)
  • le microphone conseillé est le micro usb Umik, d'un prix raisonnable (moins de 100€), il est connecté en usb ce qui évite d'acheter un préampli et il est fourni avec un fichier de calibration individuel à 90°, il est disponible ici : https://www.minidsp.com/products/acoustic-measurement/umik-1 ou http://www.audiophonics.fr/fr/micros-de-mesure/minidsp-umik1-micro-mesure-usb-omnidirectionnel-p-8269.html ou https://www.amazon.com/miniDSP-UMIK-1-Measurement-Calibrated-Microphone/dp/B00N4Q25R8
  • le microphone est tenu verticalement, pointant vers le plafond, avec la main placée au plus bas du corps du micro. A noter qu'il faut alors envoyer la courbe de calibration à 90°.
  • pour les positions à gauche, droite, avant et arrière du point d'écoute, il est préférable de faire varier la hauteur du micro de 5 à 10 cm entre chaque mesure
  • pour les signaux de sweep, mettre une distance d'environ 30cm entre les points de mesure pour une pièce d'écoute et d'environ 1m pour un cinéma ou un grand studio de mix
  • lors du bruit rose, le volume de déplacement du micro est d'environ 1mx1mx0.5m (Lxlxh) pour un petit studio jusqu'à environ 3mx3mx1m pour une grande salle (utiliser alors éventuellement un bras de micro)
  • vérifier qu'il n'y a jamais d'obstacle entre le micro et les enceintes
  • ne pas déplacer le micro trop près (moins de 30cm) des surfaces (console, siège,...)
  • pendant les mouvements, bien faire varier la distance avec votre corps en bougeant le bras
  • la façon de bouger le micro et le trajet du micro ne sont pas très importants mais il faut bouger lentement pour éviter des bruits de vent, moins de 30cm/seconde
  • la séquence en stéréo de mesure globale dure environ 2mn et 30 secondes
  • La synchronisation est faite automatiquement par les logiciels : pas besoin de caler l'enregistrement mais attention à ne pas laisser plus de 15 secondes avant la voix de départ et bien garder la séquence jusqu'à la fin (la séquence peut être coupée bien après la fin des sons).

Nous recommandons le MiniDSP Umik, un micro usb qui ne nécessite pas de préampli. Ce micro est fourni avec deux fichiers de calibration à 0 et 90°. Mais d'autres micros omnidirectionnel peuvent être utilisés. Idéalement, il faudrait une calibration "incidence aléatoire".

Utiliser le micro à 90° (verticalement) et la calibration correspondante. Pour un Umik, la réponse "incidence aléatoire" est à environ 3dB au-dessus de celle à 90° à 20kHz. Ce qui signifie qu'en utilisant la calibration 90°, vous sur-corrigez et la courbe réelle de vos enceintes est plus basse d'environ 1dB à 10kHz et 3dB à 20kHz. Selon l'IEC, voici une idée des courbes à différences incidences. d'autres exemples sur les sites de GRAS ou B&K.

Une mesure peut être invalidée par certains microphones : la mesure de distortion peut être cachée dans le bruit de fond intrinsèque élevé du microphone. Ceci peut s'améliorer en mesurant à un niveau plus élevé mais attention à votre matériel et à vos oreilles !

Envoyez le fichier de calibration de votre micro qui correspond à votre utilisation. Par exemple, la calibration à 90° si vous tenez votre micro verticalement comme recommandé. Si vous n'avez aucun fichier de calibration, choisir None/flat. Important : le fichier de calibration correspond à la réponse du micro, et pas à la correction à appliquer !

Pour l'Umik, envoyer le fichier d'origine. Le niveau SPL indiqué dans les graphiques est calculé à partir du gain indiqué de 18dB dans le réglage d'entrée combiné avec la sensibilité indiquée dans le fichier de calibration (ceci est important pour la conformité des installations cinéma aux normes SMPTE)

Pour les autres micros, envoyer un fichier nommé "calibration.txt" avec la première ligne à 0Hz et la dernière à 24000Hz comme ci-dessous :

0 -20
20 -0.1
1000 0
20000 0.1
24000 -20

Le fichier de calibration sera traité et enregistré en tant que "response.mic" dans le même dossier. Si vous envoyez plusieurs enregistrements le même jour pour le même studio/référence, vous pouvez éviter de renvoyer le fichier micro plusieurs fois.

Les micros de mesure 2lectret, électrostatiques ou MEMS sont généralement considérés comme à phase minimale dans la gamme de fréquence qui nous intéresse. Alors la courbe de calibration n'a pas besoin de la phase et il est même préférable de ne pas l'avoir pour éviter certains problèmes de compatibilité.

Sans fichier de calibration, , envoyer seulement l'enregistrement pas de fichier .TXT. Le calcul se fera alors avec une courbe plate. Selon le micro, les résultats seront sans doute erronés au-dessus de 5kHz.

Démarrer la lecture avec un niveau faible puis ajuster le niveau de la voix pour un niveau réaliste. Ainsi vos enceintes ne risqueront rien.

Pour des mesures acoustiques, il n'y a pas besoin de travailler à des fréquences d'échantillonage supérieures 48kHz. Ainsi nos fichiers sont en 44.1 ou 48kHz. Pour l'enregistrement, vous pouvez utiliser n'importe quelle fréquence jusqu'à 96kHz et le fichier sera ré-échantillonné pour l'analyse.

Formulaire "Upload recording"

  • Les champs "Company or title" et "Studio" sont utilisés pour cataloguer les mesures dans une structure title/studio/date avec la date inscrite automatiquement. ce qui permet de visualiser l'évolution des mesures. Important : ne pas utiliser un nom de société pour lequel vous n'avez aucun droit, votre compte pourrait être supprimé sans préavis.
  • Champ "Reference, studio" : les utilisateurs avec une seul système audio peuvent ne pas remplir ou mettre "Maison" ou "salon", etc... ou bien "avec EQ" "sans EQ". Les professionnels avec plusieurs installations, peuvent y mettre le nom du studio. En ajoutant PRIVATE, ces mesures sont cachées aux autres utilisateurs et n'apparaissent que dans "mes mesures".
  • Eviter les accents et les caractères spéciaux dans le formulaire du site aux champs « company » et « studio » , seule les lettres, chiffres, espaces et "_" sont acceptés parce que ces champs sont utilisés pour les noms des répertoires et sous-répertoire de classement. Pas d'espace au début ou à la fin.
  • Choix Test/Measure/Correction : "Test" permet de vérifier la validité de votre enregistrement avant de faire un achat.
  • “New correction” permet de garder touts les valeur et de ne changer que “Timbre target” et/ou “LF target” pour un nouveau calcul de correction. Ne pas oublier de changer le nom de l'enregistrement pour évider de perdre les anciennes corrections et pouvoir comparer.
  • Pour remplir les autres champs, lire les FAQ
  • et sauvegarder le formulaire avant d'envoyer 'enregistrement ! Sinon les graphes ne seront pas calculés.
  • Et se rappeler que les valeurs restent sauvegardées, donc encore moins de travail la prochaine fois !

 

 

 

 

En stéréo, l'ordre des canaux est toujours L R. Mais en multicanal, il est important de choisir l'ordre réel des canaux : par exemple en 5.1, vous pouvez télécharger en configuration film L-C-R-LFE-Ls-Rs (gauche-centre-droite-LFE-surround gauche-surround droite) ou configuration SMPTE L-R-C-LFE-Ls-Rs. Vérifier aussi le type de fichier téléchargé : par exemple les fichiers .flac sont en format SMPTE (voir https://xiph.org/flac/format.html ).

Cela dépend de vos enceintes. Dans certains cas, vous pouvez ajuster la pente de la courbe cible en modifiant la directivité indiquée.

Pour référence, voici les valeurs utilisées pour les calculs :

Hautes frequences, Omni/Dipole/Standard/Horn = 2/5/8/12

Basses frequences, Omni/Dipole = 2/5

Les champs suivants sont utilisés pour le calcul de la courbe cible :

  • Champ "Target" : en principe, on choisit la courbe "Auto music" est choisie en HiFi et studios Musique. Pour le home-cinéma ou la calibration des salles de mixage film ou des salles de cinéma grand-public, les courbes SMPTE peuvent être utilisées.
  • Champ "Timbre target" (activée seulement pour "Auto Music") : la valeur normale "Balanced" peu être ajustée selon les souhaits de l'utilisateur en Sharp (plus brillant, un peu plus d'aigu) ou Warm (un peu plus de grave, plus de rondeur). La différence avec la courbe "Balanced" est une pente d'environ +-0.3dB/oct (mais la valeur exacte dépend d'autres paramètres liés aux mesures et aux directivités) ce qui correspond à environ +2dB à 10kHz pour "Sharp" et -2dB à 10kHz pour "Warm".
  • “LF target” (activée seulement pour "Auto Music") : la cible en basses fréquences est définie par la fréquence de coupure basse et par le niveau : par exemple choisir "409" pour un coupure à 40Hz et un niveau max à +9dB. Le niveau à 40Hz sera +9-3=+6dB et à 130Hz 9/2=+4.5dB. Comme la cible en Auto Music est calculée pour les canaux L+R simultanément, un réponse plate de chaque canal séparé est obtenue pour par exemple 403 parce que le niveau L+R est environ 3dB de plus que chaque canal seul.

Plus d'infos ici

La procédure permet d'obtenir une courbe cible personnalisée. Celle-ci est calculée à partir des mesures et des paramètres du formulaire : volume, distance, directivités. A noter que si vous choisissez une courbe SMPTE, AES ou B&K, celle-ci sera directement choisie pour cible sans utiliser vos mesures pour le calcul (les paramètres LF et Timbre taret ne seront alors pas utilisés).

Pour adapter la courbe cible à vos besoins, utilisez "Auto music" et ajustez "Timbre target" et "LF target".

  • Courbe cible en basses fréquences entre 208 et 902
  • cible sharp/balanced/warm (plus clair/équilibré/plus rond

Ces choix sont à faire dans le formulaire. La pente de la courbe cible n'est pas figée mais dépend aussi des mesures. Si vous savez que vos enceintes sont neutres et venant d'un fabricant sérieux, et si vous êtes satisfait de l'équilibre actuel, vous pouvez simplement choisir la cible la plus proche de vos mesures actuelles, la courbe "balanced" dans le cas ci-dessous.

Concernant les courbes cibles : dans des conditions habituelles (enceinte avec dôme et grave en clos ou bass-reflex, salle de dimensions moyennes et distance d'écoute vers 3m), la courbe cible "bright" est à environ -1.05dB/oct, la courbe "balance" à -1.4dB/oct et la courbe "warm" à -1.75dB/oct. Cette dernière valeur correspond à peu près aux recommenadtions Harman (voir les papiers de S. Olive dans l'AES) et la réponse préférée dans le grave correspond au choix 205 (AES convention paper 8994)

Une autre possibilité pour se faire une idée de la pente de la courbe cible est d'utiliser target curve calculator.

Au bas de la page "Upload recording", vous pouvez choisir différentes options selon votre plan :

  • "Test" donne la possibilité de vérifier la validité de l'enregistrement voir ici.
  • "Measure" analyse l'enregistrement afin d'obtenir toutes les courbes des mesures
  • “Measure and correct” ajoute le calcul de correction FIR correspondant à votre processeur.
  • “New correction” garde toutes les valeurs du formulaire et vous changez juste “Timbre target” et/ou “LF target” pour recalculer. Changer le nom de l'enregistrement avant de renvoyer le fichier pour garder l'ancien fichier et pouvoir comparer.

La page TEST p6 présente les graphes Rec1 à Rec5

Exemple de mesure réelle
Courbes idéales (simulées)
Rec 1 : ce graphe montre le détail d'une synchronisation incorrecte de l'analyse La synchro est correcte quand la valeur "record time lag" correspond au max de l'image et les 3 traits noirs de synchronisation sont alignés avec les valeurs max
Mesure Rec1 non valide car non calée temporellement sur le graphe. La mesure doit être bien calée temporellement sur le graphe, avec les traits de synchro au départ de chaque séquence.

dans la page "Publier une mesure", vous pouvez envoyer un fichier .wav, .flac ou .aiff et un .txt pour la calibration. Taille maxi 60MB.

dans la page "Mes mesures ", vous pouvez envoyer des fichiers .png et .jpg dans vos dossiers pour présenter votre studio ou matériel.

Pour ne pas montrer ses résultats, il suffit de rajouter PRIVATE dans le champ "Reference, studio" du formulaire d'envoi. Ensuite vous pourrez toujours enelever PRIVATE si vous souhaitez montrer les mesures.

Selon la charge de notre serveur, cela prend en général de 5 à 10 minutes pour avoir les courbes. Ne pas oublier de cliquer sur le bouton de rafraichissement pour voir la liste à jour.

Si aucun graphe ne s'affiche sur le site (ne pas oublier de rafraichir l'affichage), quelques vérifications :

Important : avez-vous rempli tous les champs nécessaires dans le formulaire et sauvegardé ? Vérifiez aussi que l'enregistrement envoyé a le bon format, contient le début mais pas avec plus de 15s avant la voix de départ.

Après ces vérifications, supprimer tous les fichiers dans ce dossier studio/reference (utiliser le menu "Mes mesures") puis renvoyer vos fichiers.

Mes mesures

Dans "Toutes les mesures", vous affichez toutes les sociétés et studios. Dans "Mes mesures", vous verrez seulement vos dossiers mais avec tous les fichiers, y compris les fichiers de correction, et vous pourrez envoyer, déplacer, supprimer, renommer et modifier les descriptions.

Le dossier "Mes mesures" reste disponible même si votre plan est terminé.

Pour l'instant, les filtres de convolution (correction FIR) ne sont calculés que pour une fréquence d'échantillonnage de 48kHz. Pour convertir vers d'autres fréquences, utiliser un logiciel d'édition audio ou un outil comme sox).

Il est conseillé de mesurer avec la correction appliquée pour en vérifier la validité. Vous pouvez aussi tester les mesures à différents niveaux sonores pour vérifier.

Pour l'instant, les corrections sont uniquement calculées pour des processeurs et logiciels FIR en phase linéaire ou minimale :

  • generique 1024, 2048, 4096, 6144, 8192 et 16384 taps : fichiers mono 24bits 48kHz .wav
  • MiniDSP OpenDRC 6144 taps : fichiers mono pcm 32bits float 48kHz .bin
  • MiniDSP OpenDRC 6144 taps : fichiers mono pcm 32bits float 48kHz .bin
  • QSC Qsys 8192taps : fichiers mono 24bits 48kHz .json
  • Xilica Solaro QR1 ou FR1 4096 taps : mono 24bits 48kHz .json

Pour les corrections FIR, le nombre de taps est le nombre d'échantillons audio du fichier de l'impulsion de correction, par exemple pour 2048 taps, l'IR fait 2048 échantillons, quel que soit le format wav, pcm, bin, json,...

Pour d'autres formats ou changer la quantification ou l'échantillonnage, vous pouvez utiliser un converisseur en ligne comme https://audio.online-convert.com/convert-to-wav

Je ne sais pas encore si les EQ paramétriques en IIR seront calculées dans une nouvelle version parce que les paramètres sont trop variés (nombre d'EQ, Q,...) alors que les filtres FIR deviennent moins chers. Je pourrais peut-être juste exporter un fichier de mesure qui pourrait être utilisé dans REW ou autre pour adapter une correction.

Avec un plan comprenant la correction, les fichiers de correction sont disponibles dans la page Mes mesures dans le dossier "Correction" avec les dénominations suivantes et dans les formats .wav (48kHz 24bits) et .bin (pcm 48kHz 32bits float, big endian) :

  • …-hyblin-L.wav : correction hybride à phase linéaire pour la voie gauche
  • …-hyblin-R.wav : correction hybride à phase linéaire pour la voie droite
  • …-hybmin-L.wav : correction hybride à phase minimale pour la voie gauche
  • …-hybmin-R.wav : correction hybride à phase minimale pour la voie droite

Pour utiliser les fichiers .json du dossier de correction, il faut supprimer les deux premières lignes, la première colonne et transformer la colonne restante en une rangée avec les données séparée par un virgule et des crochets aux deux bouts comme ici [0,0,1,0.05,……0,0]

Note importante : la correction pouvant être positive à certaines fréquences, le logiciel réduit le niveau global pour éviter toute saturation. Ainsi lors de comparaisons sans/avec correction, il faut ajuster les niveaux (en général, il faut baisser le niveau non corrigé d'environ 3dB pour une comparaison valable).

 

 

Voici la structure des fichiers. Répertoire et fichiers en rouge sont privés et n'apparaissent que dans "Mes mesures" et donc cachés aux autres utilisateurs.

Pour ajouter des imagettes à vos dossiers, utilisez le bouton "select" au bas de la page "upload recording". Pour une imagette du dossier "Company or title", laisser le champ "Reference, studio" vide. Pour une imagette du dossier "Reference, studio", remplir ce champ, sauvegarder et envoyer le ou les fichiers d'images. Seuls les formats .png ou .jpg sont acceptés.

Si vos mesures ne s'affichent pas !

Voici des causes possibles :

  • le fichier de calibration du micro n'est pas conforme : ne modifiez ps ce fichier et n'ajoutez pas de ligne, même vide...
  • le fichier doit être dans le bon ordre : les fréquences doivent augmenter ligne après ligne.
  • Une trop grande longueur du chemin peut être un problème parce qu'une copie FTP intervient dans le process : ainsi la longueur de "company or name" + "reference or studio" + "date" + nom du fichier enregistré (ou calibration du micro) doit être inférieure à environ 180 caractères

Un problème quelquefois rencontré est celui d'un niveau trop bas sur le canal droit. Il arrive que l'ordinateur ou le logiciel d'enregistrement active une compression automatique de niveau à l'enregistrement et ainsi le canal droit (et le centre ussi) sont enregistrés à niveau plus faible !

Pour tout problème, s'adresser à support(at)loudspeakers.audio

Acoustique et égalisation

Cette question revient souvent quand on parle de correction :
Séparons les gammes :
- sous 200-300Hz, les modes de pièce sont toujours présent (dans des salles de tailles habituelles) et il faut généralement amortir les pointes, sans trop combler les creux
- de 200 à environ 500-800Hz, la position de l'enceinte par rapport aux murs, engendre creux et bosses, mais ces problèmes acoustiques peuvent être améliorés par une égalisation électronique (au dessus de ces fréquences, l'influence des réflexions est très dépendante de la position exacte d'écoute mais heureusement le système auditif procure un lissage fréquentiel)
- au-dessus de 600-700Hz, il faut corriger la réponse de l'enceinte si celle-ci n'est pas parfaite
Une méthode est donc nécessaire pour montrer (uniquement) les défauts qui doivent être corrigés (c'est pour ça que nous préconisons la méthode MMM)).
Il faut savoir qu'une correction ratée peut être pire que pas de correction du tout : il est donc important de pouvoir écouter et comparer sans/avec EQ (et niveaux exactement ajustés).

Voici une comparaison de 9 mesures MMM de la même enceinte dans 9 pièces différentes (1à à 30m2, distance de 2 à 3m). Il est clair que :
- sous 300Hz, tout dépend de la pièce
- entre 300 et 800Hz, la pièce et l'enceinte sont liées
- au-dessus de 800Hz, c'est l'enceinte qui donne la réponse. Celle-ci est juste modérée par la distance et l'absorption acoustique (cf les courbes PIR Predicted In-Room de Harman).

Une autre comparaison: la même enceinte dans un chambre sourde et deux pièces non traitées acoustiquement (une pièce mesurée 3 fois). Ici sont affichées les seules différences par rapport à la mesure anéchoïque à 0dB. Au-dessus de 600Hz, la différence est inférieure à 2dB : MMM mesure la réponse de l'enceinte seule, pas la pièce.

La correction calculée par le site est une combinaison de correction de la réponse en fréquence axiale (le champ direct) et de correction de la réponse en puissance (champ diffus). Une explication :

Dans l'ensemble des graphes, certains sont utiles pour la compréhension des phénomènes acoustiques :

Le graphe S5 de la page ESSENTIALS montre la réverbération TR60 et l'excès éventuel. Souvent l'équilibre n'est pas toujours correct entre les fréquences avec souvent un manque d'absorption dans le grave.

Le graphe S6 de la page ESSENTIALS montre la courbe ETC d'énergie où se distinguent les réflections éventuelles des 20 premières millisecondes. Le son se propageant à 34 cm en 1ms, permet d'estimer la position des réflexions importantes.

Les graphes S19 à S23 de la page ENERGY montre différentes manières avec des résolutions différentes : spectrogramme, waterfall et ondelettes.

Avec ces éléments, on peut réfléchir aux traitements acoustiques, les emplacements et l'équilibre de l'absorption selon les fréquences.

 

Une bonne égalisation peut changer vos impressions sonores dans certains cas et il peut falloir un peu de temps pour s'habituer. Mais il est à peu près certain que vous ne reviendrez pas en arrière.

Trinnov a publié un intéressant document sur la correction.

Lequel choisir ?

Je recommande les processeurs FIR qui permettent une correction plus simple, plus précise (avec en plus une possibilité de correction de phase). Voici quelques modèles que j'utilise (les prix sont HT et approximatifs) :

  • QSC QSYS, max 16384 taps par canal (avec un max de 4x8192 pour le modèle Core110F), superbement configurable, multicanal 8in/16out, des fonctions très complètes mais assez cher (3600€ environ pour le peit modèle Core110F)
  • Trinnov, avec 4096 taps par canal compétés par des filtres IIR (total de taps selon processeur stéréo ou multicanal). Processeur haut de gamme mais utilisable uniquement avec son logiciel de mesure et de correction, (à partir de 3600€ en stéréo)
  • MiniDSP OpenDRC, max 6144taps par canal (donc 2x6144 au total), stable, uniquement avec E/S en numérique, pas cher à moins de 300€
  • MiniDSP 2x4HD, max 2048 taps par canal (4096 pour l'ensemble des 4 canaux de sortie), très bon marché à environ 200€
  • Xilica Solaro QR1 ou FR1, 4096 taps max par canal (total 6x4096), à noter que les FIR ne peuvent pas être chargé dans des presets pour l'instant, extrêmement configurable (presque comme un QSYS) avec choix des cartes d'E/S et télécommande par Ipad ou tablette, prix à 900€ pour QR1 (8 slots) et 1600€ pour FR1 (16 slots) sans les cartes (pas très chères). a noter que ces processeurs peuvent être configurés à 96kHz mais les filtres FIR restent à 4096 taps donc moins efficaces alors en basses fréquences.
  • les logiciels sont peu chers ou même gratuits (ie BruteFIR) mais nécessitent une configuration pas toujours simple pour l'utilisateur

Tous ces processeurs ont aussi des EQ paramétriques qui permettent de compléter les filtres FIR dans les basses fréquences. En France (petite pub), vous pouvez les acheter chez Company 44.1 avec éventuellement la configuration et l'installation sur site.

Les deux types de corrections sont calculées, ce qui vous donne le choix. Les filtres linéaires sont nommés xxx-hyblin-L.wav et les filtres à phase minimale xxx-hybmin-L.wav.

Les artéfacts de pré-écho n'existent pas en phase minimale mais le calcul des corrections à phase linéaires est conçu pour éviter tout risque de pré-écho audible.

Les filtres FIR ajoutent un délai au signal. Pour des FIR symétriques, le délai correspond à la moitié des coefficients. Pour un processeur de 4096 taps à 48kHz, le délai est de 2048/48000 soit environ 43ms. Ce qui n'a pas d'importance pour l'écoute de la musique mais peut poser un problème de lipsync avec la vidéo et surtout embêter un musicien pour du re-recording. dans ces cas, plutôt utiliser un FIR à phase minimale.

Notre technologie hybride propose une impulsion non symétrique, avec un délai sensiblement égal à la moitié d'un délai symétrique. Attention avec un système mixte, par exemple FIR sur G et D et seulement des EQ paramétriques sur le subwoofer : if faudra certainement ajouter du délai dans le sub pour compenser. Le graphe p5 qui montre l'écart des délais à différentes fréquences peut vous y aider.

Avec plus de coefficients (taps), la correction est plus précise dans les basses fréquences. Mais une correction trop précise peut être décalée à cause de paramètres modifiés : température ou humidité, portes ou fenêtres ouvertes ou fermées, nouveau mobilier, etc... En pratique, 2048 taps est déjà correct et je ne pense pas que plus de 16384 soit utile. De plus, la plupart des processeurs FIR disposent aussi de correcteurs paramétriques pour éventuellement compléter la correction dans les basses fréquences.